Retour vers le futur !

Ce blog est plutôt réservé à ceux et celles qui aimeraient découvrir une certaine mode féminine avant-gardiste et vraiment hors du commun.

Beaucoup d'originalité avec des anciens mais aussi des nouveaux créateurs hors normes proposant des collections uniques inspirées vintage, des prototypes et des mélanges d'idées basées sur les années 60 et 70, qu'on a aimées ou détestées : ( la grande époque de la minijupe et des cuissardes qui fêtent leur cinquantenaire ). Des Petits clins d'oeil à Courrèges, Paco Rabanne, Pierre Cardin, Yves Saint Laurent, Thierry Mugler, Jean Paul Gaultier, Roger Vivier et tous ceux qui ont collaboré à des idées nouvelles qui étaient pourtant bien trop visionnaires sur l'an 2000. Aujourd'hui hélas, c'est une utopie. Des tendances à revoir pour 3000 !?

Ici pas seulement des chaussures classiques que l'on porterait tous les jours, mais aussi des collections pittoresques associées souvent de bottes et des cuissardes bien stylées avec de la couleur pour annoncer quelques visions plutôt futuristes et décalées, si ce n'est pas toujours dans la simplicité, il faut reconnaître un peu d'excentricité, et aussi pour remettre des idées arrêtées du passé à leur place... Car la mode c'est aussi un art en perpétuel mouvement.

Recyclé, remanié, restructuré, ici un monde où la mode que je vous présente peut être vue sous un angle complètement différent de nos habitudes, au risque de plaire ou de déplaire.
Voici des collections et des associations que vous ne verrez pas couramment dans la rue et qui pourraient pourtant faire la une d'un " street style" revisité... Alors n'hésitez pas à apporter vos appréciations.

COPYRIGHT ©

Certaines de mes photos ont été récemment utilisées à des fins d'usurpation de profil ou d'identité sur les réseaux sociaux ( FACEBOOK, sites de rencontres, etc.... )
Je tenais à vous rappeler que toute utilisation frauduleuse est passible de poursuites immédiates avec la loi en vigueur.
Les photos figurant sur ce blog
et sur les liens attitrés au sites de mode font l'objet de copyright © ne sont pas utilisables sans autorisation ni dans un autre contexte que la mode.

mercredi 28 janvier 2015

Look DISCO des années 80... " Legwarmers and knee high boots "

 Un look un peu inspiré des styles précédents ... On puise dans les longues et très célèbres  chaussettes  de la marque canadienne AMERICAN APPAREL utilisées entre autres pour les championnes du roller derby, mais portées cette fois-ci avec des bottes à talons style " genouillères " un peu plus classiques mais assez longues couvrant juste le genou.

 Quelques photos qui datent encore à la série des shootings précédents de cet automne. Elles attendaient sagement l'hiver. Une nouvelle série sera éditée prochainement comme promis avec des nouvelles tenues, dont une nouvelle collection de bottes et de cuissardes inédites mais aussi avec des tenues plus classiques et plus vintage, il y aura même du " boho chic ".

Encore un look plutôt décontracté sorti des discothèques branchées DISCO des années 80 ... ce ti-shirt était tout à fait bienvenu pour se marier avec le mini short en jeans ... Ce genre de longues chaussettes ou jambières se portaient également à l'époque au dessus d'un jean slim blanc élastique ou en denim classique avec les fameuses bottes à talons souvent de couleur camel ou bordeaux.


Pour ce look DISCO 80 : Un ti-shirt " I'm the queen" KIABI , mini short jeans denim D.I.Y. , longues chaussettes de sport AMERICAN APPAREL , collants BABOU, bottes genouillères LA REDOUTE .




vendredi 9 janvier 2015

Bonne année , meilleurs voeux pour 2015 !

Happy New Year, ...
All the best wishes in fashion or projects ! 


Peut être est il un peu tard pour vous présenter les voeux... Mais il paraît que celà se fait jusque fin janvier. Alors, j'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année... Une petite pensée aux personnes seules aux défavorisés, pour qui les fêtes c'est loin d'être évident et plutôt difficile à vivre.
En tout cas  je ne souhaite que du bonheur pour tous quoiqu'il en soit ! Et c'est le moment de passer aux bonnes initiatives, aux remises en question et de faire le point pour tout ce qui aurait était médiocre pour l'année 2014 et de faire encore mieux tant qu'on peut ! C'est toujours facile de dire, mais moins évident de faire ...

Comme je l'avais mentionné précédemment, je n'ai pas eu trop le temps pour la photo suite à mes stages ... Du fait que j'avais réservé quelques looks dans les archives, je vous propose une tenue qui n'est pas forcément nouvelle dans le style mais qui est un amalgame de tout ce qui a pu être réalisé cette année ou l'année précédente.




 Pas beaucoup de photos non plus ... Mais au moins une sélection de cinq poses avec un de mes jeans confortables préférés. Le côté original avec des cuissardes vintage de la marque britannique BELL assorties avec la petite veste uniforme couleur chocolat, sachant que ce genre de cuissardes se portent plus particulièrement avec une mini robe ou un short qui me semblent plus adaptés, du fait qu'elles sont un peu élastiques et galbent bien sur la jambe.

Look forestier d'hiver : Veste style uniforme et ti shirt KIABI - Pantalon jeans skinny et ceinture fantaisie PIMKIE - Longues cuissardes extensibles vintage ( couleur chocolat ) BELL.


mercredi 24 décembre 2014

Bonne fête de Noël !


                 A MERRY CHRISTMAS !

Une tenue d'un shooting photos qui ne date pas forcément de cet hiver, mais il faut avouer que les cuissardes vintage de la création "MARE" en véritable cuir verni représentées ici auraient été au top avec une tenue de Mère Noël .... Mais hélas, le moment serait mal choisi et surtout les périodes de fêtes ne m'ont pas permis de renouveler et de photographier des styles en temps et en heure.







Du fait que j 'avais pas mal de looks prévus à l 'avance, je vous ai réservé un style puisé plutôt façon " mousquetaire " avec ce pantalon slim skinny PIMKIE beige plus proche de l ' univers cavalier. Une chemise J2 fashion déjà presentée précédemment... et aussi cette veste en vinyle noir de CHATTAWAK qui se marie admirablement bien avec les bottes cuissardes vintage un peu rigides de MARE ! Rien de nouveau finalement, mais une autre association est toujours possible avec les tenues précédentes, alors voilà le résultat. Mais chose due , chose promise, des nouveaux looks attendent sagement leur tour, car des tours, j'en ai plus d'un dans mon sac ! Paroles de Blogueuse de mode !


jeudi 4 décembre 2014

Un shooting près du stade...

Et bien voilà, l'hiver arrive finalement plus vite que prévu, puisque nous sommes d'après la météo en dessous des températures normales saisonnières... Vue la longueur de l'été indien en Octobre  et Novembre, pas de quoi se plaindre !
Du coup, je n'avais donc pas encore enfilé de pull ni de gants, étant juste en mode "tee shirt" sous la veste, donc pas d'ouverture possible et ce sera à " zip " fermé et manches tombantes pour ce shooting réalisé sur un coucher de soleil plutôt frisquet.


 Me voici donc à l'entrée du nouveau stade de Lille ( situé plutôt en bordure de la rocade de Villeneuve d'Ascq ) Ville moderne de la grande banlieue proche de Lille, ou il y a 2 centres commerciaux, un complexe cinématographique, plusieurs hypermarchés, snacks, restaurants, hôtels et tout ce qu'on peut trouver pour remplir nos sacs d'emplettes et se vider le portefeuille !

Vous allez découvrir ma coiffure réelle et naturelle ! Et oui, contrairement à ce que vous avez pu croire depuis le début de mon blog, mes cheveux sont naturellement bouclés ! Car c'est souvent en mode " lissés" que je fais mes apparitions dans la majorité de mes articles ! Et bien pour une fois, ce sera chose faîte. Les deux versions plaisent, mais ma préférence est sur le lissage. Mais de temps en temps il faut bien laisser le naturel qui revient au galop ! 
 
 

Au galop !  On ne pouvait pas mieux dire pour ce look assorti avec ces cuissardes genouillères beiges de forme cavalière un peu "western" ... un peu moins hautes que d'habitude, à mi-chemin entre la botte classique et les "maxi crotch couvrantes" des articles précédents ! Un look passe-partout mais qui reste original. 







Pour ce shooting improvisé : Une petite veste beige en simili et des treggings bleus de chez JENNYFER, enfilé dans des cuissardes genouillères LA REDOUTE Créations.


 A propos du stade Pierre Mauroy de Lille 
( d'après quelques rédactions de la presse sur les rapports techniques et financiers )



Les stades français se transforment pour devenir des espaces à activités multiples: sports, musique, mais aussi boutiques et restauration. L'objectif est de rentabiliser le lieu, quitte à investir des sommes importantes.


A Lille où le grand stade n'est pas seulement un stade de foot. Il peut non seulement accueillir de nombreux sports, mais aussi des concerts gigantesques.
Par exemple, une partie de la pelouse de 4500 tonnes se soulève et glisse sur l'autre moitié du terrain. ( voir la vidéo )  ci-dessous :

                                          

Le Stade Pierre Mauroy de Lille, n'est pas réellement situé à Lille, mais dans la grande banlieue proche de Villeneuve d'Ascq, c'est un peu comme pour les aéroports qui ne se situent pas réellement dans la ville concernée...Pour un stade, il faut de la place, et à Lille ce n'était vraiment pas le cas.


Ce fameux stade est le fruit d’un partenariat Public-Privé, signé le 15 octobre 2008 entre la Communauté Urbaine de Lille et ELISA ( Eiffage Lille Stadium Aréna ), une filiale à 100% d’Eiffage. ELISA, ( Eiffage Lille Stadium Aréna ), filiale du groupe EIFFAGE, a assuré, dans le cadre du partenariat Public-Privé, le financement, la conception, construction et maintenance de ce stage. Le Maître d'ouvrage,  est aussi la société chargée de l'exploitation du Stade pendant 31 ans, la durée du contrat de partenariat.  Pour assurer la construction du Stade, ELISA a confié, à travers un contrat de conception-construction, les missions de conception architecturale et de réalisation des travaux à un groupement.


Plus encore que sur l’emblématique Viaduc de Millau, toutes les branches d’EIFFAGE ( les travaux Publics, la construction métallique, l'énergie, l' immobilier et autres concessions) ont contribué à ce chantier. Pour la maîtrise d’œuvre, un tandem de grandes signatures a été constitué avec, d’une part  l’agence Valode & Pistre Architectes pour Denis Valode et d’autre part, Pierre Ferret de l’Atelier Ferret Architectures.


Denis Valode, de l’agence Valode & Pistre Architectes Equerre d’Argent (1992) et Grande médaille d’argent de l’Académie d’architecture (1999), à qui l’on doit notamment le technocentre de Renault à Guyancourt ou le pôle universitaire Léonard de Vinci.
Pierre Ferret de l’Atelier Ferret Architectures, 1er grand prix d’architecture de l’Académie des Beaux-Arts et Grand prix de Rome (1975), passionné des arènes sportives qui a réalisé, entre autres, le centre technique de football de Clairefontaine ou le stadium de Toulouse

Sur le site  qui s’étend sur 14,5 hectares, 220 000 analyses chimiques ont été réalisées pendant la phase de dépollution des sols puis 350 000 m3 de terre ont été arasés. Comme le site était une ancienne carrière d’extraction de craie, il a fallu injecter 70 000 m3 de coulis de béton pour combler les galeries et forer 1900 pieux de 18 mètres de profondeur en moyenne pour assurer l’ancrage de l’ouvrage dans le sol avant le démarrage des élévations.
Autre défi majeur, le toit mobile. Pour en supporter le poids, deux immenses poutres métalliques d’une portée de 205 mètres de long et de 16,35 mètres de haut, pesant chacune 1800 tonnes, ont été mises en place, ce qui correspond approximativement à un immeuble de six niveaux ! Au total, 10 000 tonnes de métal ont été nécessaires pour édifier le stade (charpente, enveloppe latérale, etc.). Une autre particularité est le système de secours inversé. Le Stade fonctionne sur l’alimentation électrique traditionnelle, ce qui n’est pas l’usage dans de tels équipements. En cas de coupure, des groupes électrogènes prennent le relais. La liaison entre les deux systèmes est assurée par des onduleurs dynamiques pour garantir la continuité de l’alimentation électrique. Ce Stade a été ceint d’une enveloppe de tubes en polycarbonate qui a atteint 33 kilomètres, et qui le transforme la nuit en un  véritable écrin lumineux. 

 
Avec Eiffage, filiale d’ELISA, qui a mené les travaux de construction, le programme a été lancé de près de 19 000 m2 attenant au stade. Ainsi, le Stade s’inscrit parmi les projets les plus emblématiques et réunit tous ses pôles de compétences. L’opération représente un investissement global de plus de 324 millions d’euros.  Mais c'est le prix de technologies inédites

                Rihanna, ici lors concert au grand stade de Lille : Le 20 Juillet 2013